mercredi 16 août 2017

Dating you / Hating you de Christina Lauren - COUP DE COEUR ♥


Dating you / Hating you
Christina Lauren
Hugo Roman
400 pages

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. 
Lors d'une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d'Hollywood flashent l'un pour l'autre. Mais lorsque qu'ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l'amour vache. 



J'ai tout d'abord voulu lire ce livre pour le nom de l'autrice, ou plutôt autrices, puisque ce sont deux amies, regroupées sous un nom d'auteur. Je les avais connus tout d'abord pour leur saga Beautiful, que j'avais adoré, et qui m'avait laissé une très bonne impression, encore plusieurs années après. Je me suis donc dis pourquoi pas, sans même avoir lu le résumé. J'avais confiance en ces auteures. Puis, j'ai vu bien des avis, plusieurs négatifs et mitigés, et j'ai commencé à un peu douter, mais je voulais tout de même me créer ma propre opinion, et je me suis finalement lancée. 

La journée même où j'ai reçu le bouquin, j'ai commencé à lire les premières lignes, puis les premières pages. Je m'étais dit que j'allais lire les deux premiers chapitres, pour avoir un petit avant-goût, et puis finalement, je n'ai pas pu m'arrêter. L'histoire a coulé, et j'ai dévoré ce roman pétillant, mettant de côté la lecture que j'avais en cours à ce moment-là. 

Il est inutile de dire que même si je voulais lire un bon bouquin, je ne m'attendais pas à aimer autant cette lecture. Je crois que j'ai eu ce livre dans mes mains au moment parfait, et qu'il a rendu ce moment encore plus parfait! J'ai tellement bien fait de faire confiance à mon instinct, puisque ce livre s'est avéré à être une lecture coup de coeur!

J'ai tout aimé. Tout! Autant les personnages, qui sont tellement drôles, tellement réalistes, que le contexte dans lequel l'histoire évolue. J'ai adoré me retrouver dans ce monde concurrentiel des agents d'artistes, qui foncent et qui sont prêts à mordre. J'ai vu les bons et les moins bons côtés du travail qu'effectuent Carter et Evie, et ça n'a rendu ma lecture qu'encore plus agréable et immersive. Je me sentais en plein dans leur environnement, entourée de dates limites, de stars hollywoodiennes, de plateau de tournage, de shootings photo, de projets essoufflants et prenants et de patrons casse-pieds!

J'ai autant aimé les personnages secondaires, comme les amis d'Evie et Carter, autant que les deux protagonistes; c'est-à-dire énormément. Ils sont tous drôles, tous présents chacun à leur façon, et ils ont tous un rôle à jouer dans l'histoire, et je les ai adoré. Ils ne faisaient pas que de la figuration dans le récit, mais ils étaient au premier plan, aux côtés d'Evie et de Carter, à les encourager, les faire rire, et par le fait même, faire rire le lecteur. 

Ce que j'ai surtout aimé dans ma lecture, c'est le côté très visuel du roman. Je ne sais pas si c'est fait exprès, mais quand je lisais le roman, j'avais l'impression d'être dans un film, de regarder un film. L'écriture, et l'humour qui y transparaît à merveille, était tellement prenante, tellement fluide que j’imaginais des scènes dans ma tête, qui coulaient de source. Ce n'est pas un sentiment que j'ai très souvent, mais quand je l'ai, je l'adore. C'est comme si l'histoire était si bonne, si addictive, si bien écrite que le film se joue littéralement dans ma tête, comme si l'histoire était écrite pour le grand écran. Je pense aussi que cette impression peut aussi avoir rapport au fait que le récit ressemblait un peu à quelques-uns de ces films américains, avec des histoires de meilleurs ennemis, de coups bas et de rigolades (je pense entre autres au film La Guerre des Mariées, ou Brides War). 

Il y a aussi quelque chose d'autre qui m'a beaucoup plu dans ce roman, quelque chose qui peut passer inaperçu, mais que je tenais important de souligner dans mon article. Dans le livre, il est mentionné qu'Evie, ayant 33 ans, est effectivement plus vieille que Carter, qui a 28 ans. Ils ont donc cinq ans de différence, et détrompez-moi quelqu'un si ce n'est pas le cas, mais c'est la première fois que je vois cette situation dans un roman New-Adult. Je trouve ce fait, qui est certes peu marquant dans le récit, important à souligner, car c'est là un stéréotype, un cliché autour duquel les autrices ont passé outre, et pour cela, je leur lève mon chapeau. Les hommes n'ont pas besoin d'être plus virils, plus âgés, plus riches, plus tout pour séduire une femme, et une femme n'a pas à être complexée de sortir avec un homme plus jeune. Détruisons un stéréotype à la fois, non? 

En bref, ce roman est une vraie bombe de rires, de bonheur et d'amour! J'ai adoré cette lecture, et je remercie énormément Hugo New Romance Québec et Deborah pour cette superbe découverte. Cette lecture a éclairé ma semaine et mon mois, et je ne peux vous dire qu'une chose: si, comme moi, vous aimez les histoires avec des vibes de comédies hollywoodiennes, remplies d'aventures plus drôles les unes que les autres, d'amitiés, d'amour, le tout dans un milieu de travail où se mêlent l'acharnement et la concurrence, ce roman est pour vous. 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire