mercredi 29 juillet 2015

Demain de Guillaume Musso

Demain
Guillaume Musso
XOéditions
542 pages







Elle est son passé...

... il est son avenir. 












Je n'avais jamais lu de Musso et, honnêtement, je ne croyais jamais en lire parce qu'il n'est pas dans mon registre d'auteurs à lire. Le genre d'histoire qu'il écrit me tente plus ou moins, habituellement. Je dis bien habituellement, car, oui, j'ai lu un de ces romans. 

Mon copain m'avait acheté il y a plusieurs mois (il neigait encore, imaginez-vous) le livre Demain de Guillaume Musso, et depuis, il traînait dans ma PAL, presque oublié. Puis, un soir, je l'ai pris et me suis lancée. Et, ma foi, je ne suis certainement pas déçue. 

Il serait un peu compliqué de décrire l'histoire sans vous vendre le but de celle-ci, je vais donc y aller simplement. C'est l'histoire de Matthew, un enseignant à l'université, père d'une fille de 4 ans et veuf et de Emma, une jeune femme malmenée par la vie qui travaille dans un resto chic. Il est à Boston et elle est New York. Un jour, ils se rencontreront, et cette rencontre bouleversera leur vie à tout jamais. Et avec raison. 

Le style de Musso est comme je m'y attendais, plutôt terne et plat, même si j'ai bien apprécié son écriture, qui n'a, selon moi, pas grand-chose de spécial. Certes, l'histoire était merveilleusement menée et l'intrigue était vraiment bien ficelée, mais son style d'écriture m'a plus ou moins attirée. 

Le début est lent, je trouve, mais il n'en reste pas moins que le récit est assez entraînant pour nous encourager à continuer. Il y a quelques longueurs dans l'histoire, dans plusieurs dans la première moitié du roman, mais elles ne m'ont pas du tout empêché d'apprécier ce que je lisais

J'ai bien aimé les personnages même si je n'ai pas pu vraiment m'identifier à eux. Musso prend vraiment le temps de les décrire et de leur créer une vie, une famille, un passé qu'il est impossible de ne pas penser à eux en tant qu'êtres vivants, et j'ai adoré cet aspect

Le récit en lui-même ainsi que l'intrigue m'ont totalement foudroyé. En commençant ce roman, je ne croyais certainement pas m'embarquer dans une histoire comme celle-là. Honnêtement, je croyais que je lirais une histoire d'amour un peu pépère, fleur bleue et tout, mais finalement, ce n'est pas du tout ça et j'en ai été ravie! Les idées que l'auteur a eu sont hallucinantes et l'intrigue qu'il a créé est vraiment renversante! J'ai adoré, mais vraiment adoré. 

En bref, ce roman fut une très belle découverte et j'ai énormément aimé ma lecture! Je crois que si j'avais su m'attacher plus aux personnages et à l'écriture de l'auteur, ça aurait été un coup de coeur! Je le recommande vraiment, c'est une lecture entraînante et surprenante :) Je ne sais pas si je lirai d'autres romans de Musso, mais je ne regrette sûrement pas d'avoir lu celui-ci! 

samedi 25 juillet 2015

À tous les garçons que j'ai aimés de Jenny Han

À tous les garçons que j'ai aimés
Jenny Han
Panini Books
461 pages

Et si les garçons pour lesquels vous aviez eu le béguin découvraient vos sentiments... tous en même temps ? Lara Jean Song conserve ses lettres d’amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu’elle a reçues, ce sont celles qu’elle a écrites. Une pour chaque garçon qu’elle a aimé. Lorsqu’elle écrit, elle ose ouvrir son cœur et dire toutes les choses que jamais elle n’exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu’au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées… Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait…? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.



Jenny Han, jusqu'à présent, a toujours su me conquérir grâce à ses romans. J'ai toujours aimé son style doux et léger, mais qui fait pourtant réfléchir et passer un message. Sa trilogie de L'été où je suis devenue jolie est une de mes saga coup de coeur, et j'avais adoré le roman qu'elle avait co-écrit avec Siobhan Vivian (Vengeance). J'en attendais donc beaucoup de Jenny Han, et elle ne m'a déçu, pas du tout. 

Nous suivons Lara Jean (prénom assez rare, soi dit en passant, mais très joli, je trouve) dans sa vie, avec ses soeurs, Margot la fille parfaite et Kitty la guerrière de 9 ans, et son père. Nous apprenons à la connaître elle, sa famille et ses amis, comme Josh, Chris et Peter. J'ai tout de suite adhéré au monde de Lara Jean et je l'ai tout simplement adoré. Chaque personnage a une belle personnalité et de belles valeurs. 

Après la petite déception que j'avais eu pour Take a chance, ce roman m'a mis un baume sur le coeur et m'a fait passer un moment parfait. Je n'ai pas pu poser mon livre une seule seconde, si bien que je l'ai terminé en une journée à peine. 

L'écriture de Jenny Han est une écriture qui m'a tout le temps plu et ce livre-ci n'y a pas dérobé non plus. Elle a une écriture tellement fluide, tellement douce, tellement sensée, et je l'adore. J'ai souvent comparé Jenny Han à Sarah Dessen parce que toutes les deux ont un style assez ressemblant et écrivent sur des thèmes similaires, et encore aujourd'hui, je trouve qu'il y a une petite ressemblance dans chacun de leurs romans, et ça me plait beaucoup. Certes, leur style d'écriture n'est pas le même et diffère d'un roman à un autre, mais je les adore toutes les deux, et c'est sûrement une des raisons qui fait que je les compare souvent. 

Jenny Han a le don d'avoir une écriture réfléchie et le fait qu'elle ait tendance à faire des phrases très simples, très jeunesse, n'est pas un moins au récit, pas du tout. Bien sûr, À tous les garçons que j'ai aimés est une lecture jeunesse, young-adult, mais n'en reste pas moins que je suis sûre que ce roman pourrait facilement plaire à un public plus âgé

J'ai adoré Lara Jean. Dans les premiers chapitres, je la trouvais un peu niaise et enfantine, mais après quelques pages, je n'ai plus eu ce sentiment. Elle m'a souvent fait penser à moi, avec son côté farfelu, ses gaffes et sa sensibilité. Je l'ai trouvé très développée et très mature, pour une jeune fille de 16 ans. Je l'ai compris à tous moments, et ça ne m'a fait que l'adorer encore plus. 

Toute la famille de Lara Jean est géniale et je l'aimais beaucoup. J'ai beaucoup aimé le lien que les soeurs avaient entre elles et la relation quasi-fusionnelle qu'elles entretenaient. Kitty m'a souvent bien fait rire, avec sa vivacité d'esprit caractéristique et sa répartie hors normes. Sinon, je me suis sentie proche de Josh et de Peter aussi. Je les ai trouvé vivants, différents, importants. C'est surtout dans la façon de Jenny Han d'écrire les choses, de les raconter et d'en faire des trucs importants que je les ai trouvé importants et que j'ai pu voir qu'ils étaient essentiels. 

En fait, je n'ai rien pas aimé dans ce roman. Tout était beau et parfait, et je me suis sentie proche de chaque personnage et j'ai adoré ma lecture. Ça a été un moment délectable et réjouissant de lire ce roman et j'en redemande encore. J'ai même envie de le relire tout de suite, juste pour avoir le plaisir de retrouver Lara Jean, Peter, Josh, Kitty et l'écriture formidablement touchante de Jenny Han. 

Je recommande ce roman à tous, il est parfait, il a une dose parfaite d'amour, d'amitié, de famille, d'humour et de tristesse. 

Je me languis de lire la suite! 

  _____________________________________________
Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 






L'extrait qui fait envie #4

Bonjour! 


J'ai vu ce rendez-vous livresque sur le blog de Gala de Livres et je n'ai pas pu résister à le faire car le concept avait l'air super! 





Il s'agit de poster une fois par semaine (ou moins, vous choisissez la fréquence de votre choix) un extrait de quelques lignes, tiré de sa lecture actuelle ou d'un livre qu'on souhaite faire découvrir. Choix ou hasard c'est selon l'envie. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le blog L'antre des Livres.

_________________________________

Ce soir, l'extrait sera porté sur le roman À tous les garçons que j'ai aimés de Jenny Han, roman que je viens de finir et que j'ai plus que adoré.

« Je n'ai jamais reçu de lettre d'amour, mais en lisant ces petits mots, l'un après l'autre, j'ai l'impression d'en lire une. C'est comme... c'est comme s'il n'y avait jamais eu que lui. Comme si tous les autres m'avaient seulement préparée à ça. Maintenant, je comprends la différence entre aimer quelqu'un de loin et l'aimer de près. »


jeudi 23 juillet 2015

Take a chance d'Abbi Glines

Take a chance
Abbi Glines
Éditions JCLattès
293 pages

Lorsque son père, célèbre rock star, part en tournée, Harlow doit aller vivre chez sa diabolique demi-soeur Nan à Rosemary Beach. Elle y retrouve le beau Grant, qui jusque-là ne réussit guère à résister aux dangereux attraits de Nan. Mais Harlow va tout bouleverser. Aucune fille ne lui a jamais fait un tel effet. Alors qu'elle ne veut rien entendre d'un type qui fréquente sa demi-soeur, Grant est déterminé à tenter le tout pour le tout pour conquérir Harlow.




J'ai terminé ce livre il y a moins de quelques minutes et déjà, je m'attelle à sa chronique, même si je ne sais pas trop quoi en dire. J'ai la nette impression que cet article sera en demi-teinte, entre l'appréciation et le ressentiment. Je n'ai clairement pas adhéré à ce livre comme je l'espérais, mais je ne l'ai pas détesté non plus, même si à certains moments, j'aurais voulu l'abandonner.

Harlow est la fille d'un chanteur de rock connu et la demi-soeur d'une peste sans limites. Sa vie n'a pas toujours été des plus douces, entre son père absent, sa mère décédée et sa grande soeur prête à tout pour lui nuire. Nous suivons donc la vie de cette jeune femme de 20 ans, qui débarque dans une ville côtière habiter dans la maison de son père avec sa demi-soeur. 

J'ai bien aimé Harlow, surtout au début de l'histoire. Nous apprenons à la connaître et à la comprendre, mais son caractère de petite fille naïve m'a royalement énervé, ainsi que tous ses tourments intérieurs et ses crises de jalousie fortuites. À certains moments, j'ai eu de la peine pour elle, mais je n'ai jamais ressenti vraiment ce qu'elle pouvait ressentir car je ne me suis pas reconnue en elle, pas du tout. 

Il en va de même pour Grant. Je ne l'ai pas aimé, même si parfois, sa personnalité de garçon tombeur me faisait sourire. Il était trop sûr de lui, trop égoïste, beaucoup trop possessif, trop Grant quoi. Il avait un langage vulgaire qui me faisait soupirer, et je ne sais honnêtement pas comment Harlow faisait pour le laisser dire des vulgarités comme ça, parfois. À certains moments, j'aurais eu envie de lui écraser le visage sur une surface dure et plane tellement il m'énervait (non, je ne suis pas du tout violente, habituellement). 

En fait, pour être franche, tous les personnages manquaient de vie. Ils étaient tous futiles et je ne me suis attachée à aucun (ce qui est très rare dans mon cas). Ça m'a énormément déçue. 

J'avais déjà lu deux romans de cette auteure, Un garçon de trop et Une fille en cache une autre, et (outre les titres qui ne valent pas grand-chose à mon avis), j'avais bien aimé le premier tome et beaucoup plus le deuxième. Je n'en attendais donc pas énormément de ce roman-ci, mais reste que j'en suis restée quand même beaucoup perplexe. 

Et la fin, ah, cette fin. Les fins ainsi, je ne les supporte pas. Ça me fait rouler les yeux. Je ne vous spoilerai pas, mais j'aurais aimé une fin plus originale, une fin autre que celle-là, car, franchement, des fins comme celle-ci, je ne suis pas capable. 

Je sais que jusqu'à maintenant, mon avis a été très négatif, et c'est pourquoi je viens l'éclaircir avec un peu de positif. J'apprécie l'écriture de Abbi Glines, même si elle n'a rien de remarquable, c'est une écriture fluide, qui ressemble à bien des écritures d'auteurs de YA. L'histoire tenait le rythme, il n'y a eu aucune longueur et le récit était plutôt pas mal. L'histoire d'amour entre Grant et Harlow m'a laissé quelques fois perplexe, mais sinon, je trouve qu'elle était belle et bien mise en place, même si elle ressemble à bien des histoires de New Adult ou de Young Adult, qu'elle est prévisible et qu'elle n'est pas vraiment originale. 

En bref, ce fut une lecture un peu agréable, mais surtout énervante. Malgré tout, je suis contente d'avoir lu un autre roman d'Abbi Glines, mais je ne crois pas lire la suite de sitôt. Peut-être me lancerai-je dans un «tome-compagnon» relatant la relation de Woods et Della, qui est sorti à la même maison d'édition avant de poursuivre avec Grant et Harlow. 

Summer Books Tag

Rendus presque à la fin juillet, il est plus que temps que je me lance dans ce tag. J'envisage depuis plusieurs mois de le faire, mais juste au moment où c'était opportun de le faire, je l'ai oublié. Dooonc, je me rattrape aujourd'hui! 
Ce tag a été créé par La bibliothèque de Mister Kev et je l'ai découvert sur la chaîne de Noémie de Ilnyak1pas.


J'adore l'été. 
En fait, j'adore l'été, l'automne, l'hiver et le printemps. Je suis une fan de chaque saison, mais à chaque saison qui arrive, je clame haut et fort que c'est ma préférée, peu importe c'est laquelle. 



 Un livre qui se passe en été
J'avais lu ce livre en fin mai, je crois, et j'avais adoré. C'est un livre doux et léger (quoique très lourd émotionnellement à plusieurs moments), mais tout de même très bon, qui parle de l'amour, de l'amitié, de la famille et de la maladie d'une manière très belle.

 Un livre parfait pour la plage
En fait, je crois (personnellement) que tous les livres de Sarah Dessen sont parfaits pour la plage et l'été, car, si je ne me trompe pas, la plupart se passent justement dans la saison chaude. Ce sont des romans très légers, mais empreints d'un bon sens et d'une profondeur inimaginable. Depuis plusieurs années maintenant, Sarah Dessen est une de mes auteurs préférées! 
Ici, j'ai pris le couverture VO car je la trouvais beaucoup plus belle que la VF :)

 Le livre que tu utiliserais pour allumer un BBC
En regardant la couverture, on peut déjà voir que ce livre était voué au feu. 
Non, mais, sérieusement, j'ai détesté ce livre. Certes, l'idée et la thématique sont très bonnes et l'écriture n'est pas à plaindre, mais le fait est que je n'ai vraiment mais vraiment pas accroché à ce livre, à l'histoire et aux personnages. Je l'avais dans le cadre d'un cours, et il ne m'avait vraiment pas plu!

 Un livre avec une couverture qui représente les beaux jours
Juste en regardant, on voit bien. La couverture est juste magnifique. Et le contenu l'est tout autant.

 Un livre qui fait voyager dans un pays chaud
Ce livre fait voyager en Inde! Je me souviens avoir bien aimé ce livre et son originalité, car il n'était nullement question d'un loup-garou, de vampires ou de sorcières malfaisantes, non, un tigre. Je n'avais lu un livre portant ainsi sur le tigre, et ça m'avait bien plu!

☆ Un livre sombre comme un orage d'été
Ce livre à la fois psychologique et fantastique a été pour moi une excellente lecture, mais une lecture très sombre. 

  ☆ Un livre qui fais référence au soleil, à l'été...
Je ne l'ai pas encore lu, mais je l'avais acheté spécialement pour l'été, parce que l'histoire se déroule dans les Hamptons et à l'été. J'ai bien hâte de le découvrir.

 Un livre frais comme un sorbet
Ce livre a été une vraie découverte pour moi. J'avais adoré du début à la fin cette lecture des plus fraîches et je le relirai sans doute encore d'ici quelques années, sur la plage.

 Un livre que tu ne regretterais pas de faire tomber dans une piscine
Encore là, juste à voir la couverture, c'est clair. Je suis en feu, aujourd'hui, je prends vraiment des livres qui s'accordent merveilleusement avec les questions (quoique c'est ça le but du tag, ma belle)!
Je n'avais vraiment pas aimé ce livre, il m'avait déçue au plus haut point, et je ne serais donc pas triste s'il tombait, par mégarde ouiouic'estça, dans la piscine. 


☆ Et vous, quelles sont et seront vos lectures d'été? 



L'extrait qui fait envie #3

Bonjour! 


J'ai vu ce rendez-vous livresque sur le blog de Gala de Livres et je n'ai pas pu résister à le faire car le concept avait l'air super! 





Il s'agit de poster une fois par semaine (ou moins, vous choisissez la fréquence de votre choix) un extrait de quelques lignes, tiré de sa lecture actuelle ou d'un livre qu'on souhaite faire découvrir. Choix ou hasard c'est selon l'envie. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le blog L'antre des Livres.

_________________________________

Ce soir, je vous propose une citation tirée de ma lecture actuelle, Take a chance d'Abbi Glines.


« Je ne saurais jamais exactement ce qui s'était passé dans cette pièce, mais l'expérience avait bouleversé Harlow. Sa vie ne serait plus jamais comme avant. Et elle n'avait pas fini de pleurer. J'avais l'impression que sa tristesse n'était pas épuisée. Pour ma part, j'avais l'intention d'être à ses côtés. Il était hors de question qu'elle gère ça toute seule. »

mardi 21 juillet 2015

Perdue et retrouvée de Cat Clarke


Perdue et retrouvée 
Cat Clarke
Éditions Robert Laffont
414 pages


Essayez d'imaginer: une enfant kidnappée. Une famille déchirée. 
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux. Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie. 
Et voilà que l'enfant, devenue adulte, revient à la maison...
C'est là que l'histoire commence. 
Et si la fin du cauchemar n'était que le début d'un autre ? 








Étant donné mon amour profond pour Cat Clarke et pour mon admiration pour ses précédents romans (chronique ici et ici), j'en attendais beaucoup de Perdue et retrouvée. L'histoire me tentait atrocement et le fait de retrouver l'écriture magnifique de Cat Clarke me réjouissait au plus au point. Je crois avoir placé la barre beaucoup trop haute pour ce cinquième livre, car il m'a déçu un peu. L'histoire était certes bien développée et l'écriture de Cat Clarke était toujours aussi formidable, mais en fait, c'est que j'ai deviné le fin mot de l'histoire dès les premiers chapitres, et ça m'a refroidi un peu d'avoir pu le trouver si rapidement alors que pour tous les autres romans de Cat Clarke, j'avais été surprise à la fin. 

Les personnages sont très bien développés, comme dans tous ses romans, et l'aspect de la famille est toujours important, comme (encore une fois) dans ses précédents livres. J'adore cet aspect de l'histoire, quand la famille est présente, qu'elle fait partie de l'histoire et qu'elle est si bien décrite que parfois, je pourrais y reconnaître mon père, ma mère ou mes frères. Cat Clarke sait très bien manier les personnages et leurs actions, et c'est bien pourquoi je l'aime. 

Par contre, ici, avec Perdue et retrouvée, je ne me suis pas vraiment attachée à Faith, la narratrice, et même que parfois, je n'arrivais tout simplement pas à la comprendre du tout. Je l'ai bien aimé, mais je ne l'ai pas vraiment comprise et je ne me suis pas vue du tout en elle, ce qui m'a déçu car, habituellement, c'est la première chose que je remarque chez Cat Clarke: le don qu'elle a de vous faire rentrer complètement dans un personnage. 

Le rythme de l'histoire est bien manié, même si le début semble un peu lent et redondant. J'ai bien aimé en apprendre beaucoup sur la vie de Faith et sur sa famille, et ce fut très agréable de pouvoir m'immerger dans cette histoire émotionnelle. J'ai adoré le personnage de Michel, mais je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être pour sa sagesse d'esprit, ou pour sa douceur exceptionnelle. 

La thématique du roman est vraiment géniale et très bien pensée, et j'adore toujours autant le fait que Cat Clarke écrive sur des sujets qui ne sont pas populaires dans la lecture Young-Adult.

Bien sûr, si j'arrêtais un peu de comparer ce roman aux précédents que l'auteure a écrit ou même si j'avais ce roman avant les autres, je ne crois pas que j'aurais été aussi déçue. Mais le fait est que Cat Clarke est pour moi une auteure distinguée, différente et incroyable que j'avais trop d'attentes. 

Je dois dire que même si j'ai su dès le début le dénouement, il n'en reste pas moins que le lire a été quand même un choc et que j'ai été secouée. La fin était peut-être prévisible mais l'écriture de l'auteure fait en sorte que des émotions plus que fortes s'y mêlent et vous font vivre la fin comme si vous ne l'aviez jamais douté. 

En bref, ce roman fut une belle lecture, mais une lecture très prévisible et un peu décevante. Je ne regrette pas du tout de l'avoir lu, car j'ai ainsi pu retrouver une des mes auteures préférées et j'ai espoir dans le fait que son prochain roman ne pourra qu'en être meilleur!

  _____________________________________________

Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 






L'extrait qui fait envie #2

Bonjour! 


J'ai vu ce rendez-vous livresque sur le blog de Gala de Livres et je n'ai pas pu résister à le faire car le concept avait l'air super! 





Il s'agit de poster une fois par semaine (ou moins, vous choisissez la fréquence de votre choix) un extrait de quelques lignes, tiré de sa lecture actuelle ou d'un livre qu'on souhaite faire découvrir. Choix ou hasard c'est selon l'envie. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le blog L'antre des Livres.

_________________________________

Cette semaine, je vous propose un extrait du livre fabuleux Nous les menteurs (chronique ici!).


« Je vais revoir Gat. 
Gat, mon Gat, qui n'est pas vraiment mon Gat. 
Les maisons. Les petits, les tantes, les Menteurs.
Je vais entendre les cris des mouettes, m'empiffrer de Gadoue, de tartes aux fruits et de glaces maison. Je vais entendre le bruit mat des balles de tennis, les aboiements des chiens, l'écho de ma propre respiration dans mon tuba. Nous ferons des feux de camp qui sentiront la cendre.
Me sentirai-je encore chez moi? »


lundi 20 juillet 2015

Nous les menteurs de E. Lockhart - COUP DE COEUR ♥

Nous les menteurs
E. Lockhart
Éditions Gallimard
288 pages

Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. Un accident. Un secret. La vérité










Foudroyant. Merveilleux. Addictif. Inoubliable.

Ce roman m'a coupé le souffle, tant par la beauté de l'histoire que par la profondeur du récit. Ce roman est une merveille, qui déchire un coeur et qui laisse le lecteur pantois et haletant. Je n'ai jamais au grand jamais rien vu venir et j'ai été choquée et tétanisée quand la vérité a éclaté, et je suis restée figée sur place pendant quelques secondes, en essayant de comprendre comment, pourquoi.

Dès le début, nous suivons la vie de Cadence Sinclair dans les moindres détails. Rien n'échappe, surtout pas le récit de ses étés passés dans une villa (enfin, plusieurs), sur le bord de la plage avec sa grande famille riche et snobinarde. L'histoire se met en place doucement, mais sûrement. Déjà, dès le début, j'ai été captivée par l'écriture de E. Lockhart, qui consiste à faire de petites phrases, simples, mais efficaces. Tout se déroule selon le point de vue de Cadence et nous découvrons petit à petit les secrets de la vie d'une Sinclair. Peut-être que la vie n'est pas si belle que ça, finalement, même quand on a un grand-père plein aux as et une villa entière rien que pour soi. Peut-être que, finalement, le bonheur ne réside pas dans l'argent. 

L'histoire se déroule dans le passé, et dans le présent, et j'ai non seulement adoré ce choix de point de vue mais l'ait trouvé très réfléchi et nécessaire pour la compréhension du lecteur. On alterne entre les souvenirs de Cadence et son été sur la plage. On découvre pourquoi elle est rendue comme elle est, comment elle a changé, ce qui lui est arrivé. Tout est mystérieux, tout est soupçonné, tout parait louche quand on lit. On veut juste savoir pourquoi, qui, comment. On veut savoir. Ce roman est simplement addictif. Je ne l'ai lu qu'en quelques heures, tellement je ne pouvais pas le déposer.

Personnellement, j'adore les histoires où il y a du suspense, mais surtout des romans où la famille est un point très important, un point qui a beaucoup de place dans l'histoire, et ici, j'ai été plus que bien servie, parce que la famille est plus que présente, elle est bien décrite, tellement bien que je n'aurais jamais douté la voir prendre vie, à l'extérieur du roman. Les personnages ne manquent pas de vivant et l'histoire est tout simplement prenante. 

Je n'en dirai pas plus que ça, parce que moi, j'ai commencé cette lecture sans trop savoir dans quoi je m'embarquais et je crois que ça m'a bien été utile. J'avais entendu dire que ce roman était vraiment bon et que la fin était tout simplement merveilleuse, et même en ayant bien des attentes, j'ai été conquise, du début à la fin et j'ai été surprise et choquée, admirablement bien choquée.

Ce livre est à lire. Absolument.

  _____________________________________________
Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 




samedi 18 juillet 2015

Tag de la Pile à Lire - PKJ

Bonjour à tous! Sur un coup de tête et après lu les questions du tag, j'ai décidé de le faire car il me plaisait vraiment bien, et je l'avais déjà vu sur le chaîne de BrodyBooks (vidéo juste ici).
Le tag a été créé par la maison d'édition très connue, Pocket Jeunesse (page facebook et site internet). Le tag consisite à répondre aux 30 questions et chaque question vaut un point si vous y répondez par l'affirmative, et cela déterminera, à la fin, l'état (catastrophique, raisonnable, vide, etc.) de votre chère PAL. Je fais plus ce tag pour le plaisir que pour découvrir l'état de ma PAL en fait.

Je me suis donc bien installée devant ma bibliothèque, face à ma PAL, avec un verre d'eau et un peu de barbe à papa, et je suis parée pour la rafales de questions.





Avez-vous dans votre PAL...?

1) un livre dont vous ne savez pas de quoi il parle
Eh oui. Je ne sais même plus si j'ai oublié de quoi il parle ou si je ne l'ai jamais su, en fait. C'est honteux. Je me souviens seulement l'avoir acheté sur un coup de tête, il y a longtemps. Mais je me promets de le lire un jour (je dirai sûrement ça à toutes les questions, en fait). 

2) un livre depuis plus d'un an
Oui! Même, plusieurs. Mais le premier qui me vient en tête, c'est Nuit Tatouée de Charlotte Bousquet. Je le lirai un jour, car l'histoire m'intéresse bien, mais je suis complètement fan de la couverture! 

3) un tome 2
Oui! Night School, le tome 2, m'attend sagement dans ma PAL, pour la saison de l'automne (j'adore lire ce genre de livre en automne, genre octobre-novembre), si je ne craque pas avant. 

4) plusieurs livres d'une même série
Oui, j'ai deux débuts de série dans ma PAL. La série des Syrénas, je l'ai acheté au complet car je savais que je ne serais pas déçue, ayant adoré le tome 1, et l'autre série, j'ai reçu les deux premiers tomes en cadeaux, et j'ai bien hâte de les lire! 


5) un classique

6) un livre qui vous fait vraiment très très envie
Il y en a plusieurs, mais celui que je commencerai ce soir ou demain me fait trèèès envie.

7) un livre que vous garder pour le lire pendant une période précise (grandes vacances, période de Noël...)
J'adore m'acheter des livres selon le temps de l'année où nous sommes. Par exemple, en hiver, j'achète souvent des livres qui se déroule dans la même saison, ou qui parle de la neige, du froid, de Noël. Outre Night School que j'ai cité plus haut, un livre que j'aimerais lire dans une période spéciale (en hiver) serait Un Souffle de Givre.


8) un livre que vous avez prêté sans l'avoir lu
Oui, un seul et je l'ai prêté à ma mère, il y a plusieurs semaines (et elle ne l'a pas encore commencé aha!). Le fait est qu'elle n'a pas lu le premier tome, Jeu de Patience, et quand je le lui ai dit, elle m'a dit que ce n'était pas important, qu'elle commencerait avec le deuxième et qu'elle comprendrait tout de même. Eh bien, soit! 
Pour ma part, j'avais adoré le premier (tout comme j'aime tous les livres de J. L. Armentrout).

9) un poche
J'en ai quelques-uns, notamment un cadeau que m'a fait mon copain, que je devrais lire sous peu.

10) un livre dont vous aviez complètement oublié l'existence
Oui, par contre, c'est le seul dont j'ai oublié l'existence et pour une bonne raison: avant que je ne le retrouve, il n'était pas dans ma bibliothèque, donc je ne le voyais pas comme je vois les autres, et je l'avais complètement oublié!

11) votre prochaine lecture (promis, juré!)
*Relire la réponse à la question 6! :)
12) un Pocket Jeunesse

13) un livre que personne n'a aimé, du coup, vous avez un peu moins hâte de le lire
Je n'ai pas vraiment de livres dans ma bibliothèque avec maints avis négatifs (heureusement, en fait, non?), donc je ne peux pas répondre à cette question. 

14) un livre que tout le monde a aimé, du coup, vous avez peur d'être déçu
La plupart des critiques que j'en entendu sur ce livre étaient très bonnes, et donc, j'ai peur qu'il ne soit pas à la hauteur de mes attentes


15) un livre qui va être adapté au cinéma et que vous voulez absolument lire avant (si, si!)

16) un livre avec une tranche rouge
Bon, je vous l'accorde, ici, on ne voit pas la tranche, mais je vous assure qu'elle est rouge! 

17) un livre de votre auteur préféré
Une de mes auteurs est Cat Clarke, et son dernier roman sorti en présentement dans ma PAL, et il n'y restera pas longtemps. 

18) une suite de série mais avouez-le, vous ne vous souvenez plus de l'histoire des tomes précédents
Non, je n'en ai pas. Pour ça, j'ai une assez bonne mémoire. 
19) un thriller

20) un roman fantastique
J'en ai pleiiiins! C'est en grande partie ce genre littéraire qui remplie ma bibliothèque, à vrai dire. 

21) une dystopie

22) une romance
Là aussi, j'en ai des tonnes, notamment Seuls contre tous, qui me fait beaucoup d'oeil. 

23) un livre d'un auteur dont le nom de famille commence par C (oui c'est très précis)

24) un livre qu'on vous a conseillé

25) plusieurs livres d'un même auteur


26) un livre avec le mot « secret » dans le titre
Non, aucun.
27) le dernier livre que vous avez acheté

28) un autre livre Pocket Jeunesse

29) un livre que vous avez acheté pour la couverture

30) plus de livres que vous n'en lisez en un an (la question vaut 5 points)
Non, je lis beaucoup de livres que ce que j'en ai dans ma PAL en un an :)




Donc, voili voilou! J'espère que ce tag vous a plu et n'hésitez pas à me donner votre avis sur les livres que j'ai cités plus haut! Sait-on jamais, si votre avis est positif, il sera sans doute lu plus rapidement! ;)