mardi 8 mai 2018

Je te hais... à la folie de Sara Wolf


Je te hais... à la folie
Sara Wolf
Pocket Jeunesse
368 pages

Après son coma, Isis se souvient de tout... sauf de Jack.
Il y a 3 ans, 25 semaines et 5 jours, Isis Blake est tombée amoureuse. Et elle s'était juré que cela n'arriverait plus. Mais c'était sans compter sur son meilleur ennemi, Jack Hunter. Avant qu'ils aient pu s'avouer leurs sentiments, un terrible événement a plongé Isis dans un coma dont elle s'est réveillée sans le moindre souvenir de Jack...
Jack va-t-il tenter de raviver la mémoire d'Isis ou respectera-t-il sa volonté de ne plus jamais entendre parler d'amour ?




Alors que j'ai adoré le premier tome, et que, bien entendu, j'en attendais beaucoup de ce tome-ci, je dois dire qu'il ne m'a pas autant comblé que l'a fait Je te hais... passionnément. Mes attentes étaient sans aucun doute beaucoup trop élevées (après tout, pour le premier tome, je ne m'attendais pas à grand-chose, et j'ai adoré!), et même si je peux certainement voir le potentiel de cette suite, j'ai plus l'impression d'avoir lu 300 pages de transition, et je ne me suis pas vraiment ennuyée, car les personnages et l'écriture ont fait en sorte que le récit soit facile à dévorer, mais j'ai trouvé que l'histoire perdait un peu de sens, et que certaines situations étaient très redondantes

D'ailleurs, parlons personnages: de ce côté, la lecture a été assez prolifique. Dans ce deuxième tome, j'ai fait ample connaissance avec un personnage dont il était déjà question dans le tome précédent. Je parle bien sûr ici de Sophia! Cette jeune, jolie Sophia, qui nourrissait les secrets plus sombres les uns que les autres de Jack. Cette Sophia prend une place assez importante dans ce tome-ci, puisqu'elle devient très liée à Isis, et même si j'ai parfois eu de la difficulté avec la relation Sophia-Isis, que j'ai trouvé un peu étrange sur les bords, j'ai vraiment aimé rencontrer ce personnage mystérieux. 

Alors, même si Je te hais... à la folie n'a pas été pour moi un succès, je peux absolument voir l'intérêt de ce tome, et je peux aussi comprendre l'utilité de ce tome de transition, qui creuse les personnages et éclaire certains mystères du premier tome, et qui, en plus, nous donne une fin mi-surprenante, mi-prévisible, qui déteindra sans aucun doute sur le prochain et dernier tome de cette trilogie

Je remercie évidemment beaucoup Interforum Editis Canada pour cette lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire