lundi 28 septembre 2015

Cinder de Marissa Meyer - COUP DE COEUR ♥

Cinder
Marissa Meyer
Pocket Jeunesse
413 pages

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...








Dire que j'ai laissé ce livre traîner dans ma PAL pendant presqu'un an. Je me souviens que l'an passé, je l'avais trouvé en brocante à sept dollars et que je l'avais acheté parce que je n'arrêtais pas d'en attendre parler. Il m'a fallut longtemps avant de finalement le lire, car je ne suis pas une grande fan de science-fiction, et que les mondes futuristes ne m'intéressent pas nécessairement. Et ce n'est pas une surprise, mais dans Cinder, nous sommes dans un futur lointain, avec des humains, des cyborgs et des androïdes. Et ça, ce n'est pas ma tasse de thé. Mais je l'ai finalement dévoré en une journée. 

Cinder est la fille adoptive dans une famille dont la belle-mère est très méchante. Elle a aussi deux soeurs, dont une qui est gentille avec elle et l'autre qui est un vrai monstre. Comme dans le conte original, Cinder est aux petits soins pour sa marâtre et c'est elle qui fait les tâches inimaginables pour suffir au bon vouloir de sa méchante belle-mère. Par contre, contrairement au conte original, Cinder est une cyborg, une humaine avec certains membres de métal. Elle est aussi une mécanicienne surdouée et une vraie têtue. Malgré son statut social très bas et sa vie plutôt terne, elle est, sans le savoir, la réponse à plusieurs questions et conflits.

C'est un livre que j'avais plutôt peur de lire, car vus les avis positifs de tout le monde ou presque, je ne voulais pas avoir une grande déception. Et comme je l'ai dit plus haut, je ne suis pas une fervente de tout ce qui est futuriste. Les autos volantes et les robots programmés ne sont pas nécessairement quelque chose que j'apprécie beaucoup dans des romans. Par contre, ici, avec Cinder, ce fut un tout autre avis que j'eus.

Dès le début, Marissa Meyer nous lance dans la culture d'un peuple futuriste où les cyborgs, les droïdes et les humains se côtoient du mieux qu'ils peuvent. C'est un peuple assez fermé, mais bien soudé malgré tout. Ce que j'ai beaucoup aimé de ce début de roman, c'est que l'auteure nous lance carrément dans l'histoire sans qu'on ait trop d'explications sur le monde dans lequel Cinder vit, ni comment la planète en est arrivée à être comme ça. Je me suis plongée avec délice dans cet univers inconnu, que j'ai découvert au fur et à mesure. Les termes utilisés dans le roman pour certaines choses m'ont un peu mélangé au début, mais le lecteur se fait très vite aux appellations du futur et les comprend assez bien. Même si le monde de Cinder semble complexe et un peu dur à saisir, il est très facile à assimiler et je me suis très vite attachée à cet univers futuriste, moi qui, pourtant, n'aime pas cela habituellement.

Côtés personnages, je n'ai pas été déçue du tout. Cinder est une jeune femme saine d'esprit qui a du caractère et qui a une personnalité en or. C'est un personnage très attachant, qui a beaucoup souffert et ça se comprend. Elle est pourtant tout de même très forte et ne baisse jamais la tête. C'est le genre d'héroïne que j'aime beaucoup. Je l'ai compris du début à la fin et je me suis retrouvée en elle et en ses émotions.

J'ai aussi beaucoup aimé Kai, même si on ne découvre pas son personnage autant que je l'aurais voulu. J'aurais aimé en connaître plus sur lui, parce qu'il m'intriguait. C'est un jeune homme qui a une tête sur les épaules, charmeur et assez drôle qui n'a pas froid aux yeux et qui sait ce qu'il veut.

Peony et Iko m'ont beaucoup plu aussi. C'étaient des personnages très attachants, qui avaient une belle personnalité et qui m'ont émus. Le personnage désigné dans le roman pour représenter la marraine de Cinder, sa bonne fée, m'a beaucoup plu aussi! Un personnage attachant et très drôle, qui m'a souvent fait sourire.

L'histoire en elle-même était très bien faite. Il n'y avait aucune longueur dans le récit et le roman m'a complètement subjugué. Par contre, j'ai été un peu déçue de savoir dès le début la découverte que fait le lecteur vers la fin, mais ce n'est certainement pas cela qui m'a empêché d'adorer ce roman et de le dévorer. Bien sûr, ce n'est pas le genre de lecture dont on ressort époustouflé par la découverte finale et ce n'est pas non plus le genre de roman qui est complètement imprévisible, mais c'est le genre de roman qui met de l'action dans nos coeurs et qui nous fait sourire, rire, pleurer et qui rend notre journée bien meilleure. C'est une lecture qui n'est pas vraiment détente, mais pas suffocante non plus.

La fin m'a laissé pantoise et pleine de questions sur ce qui allait se passer, et je meurs d'envie de savoir la suite, même si je sais que le tome 2 de la saga est basé sur un autre personnage que Cinder. J'espère vivement que dans le tome 2, il y aura des références à Cinder et que je pourrai savoir ce qui est finalement advenu par la suite.

En bref, ce roman est une petite perle qui se dévore en quelques heures, c'est un roman que je n'ai pas pu lâcher avant de l'avoir terminé. C'est le genre de pépite qui rend un coeur heureux, et qui se divise des autres romans par son originalité et son audace. Tous ces points plus positifs les uns que les autres font de ce livre, pour moi, un vrai coup de coeur, et un coup de coeur auquel, de plus, je ne m'attendais pas du tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire