lundi 29 février 2016

Les fiancés de l'hiver (La Passe-Miroir T1) de Christelle Dabos - COUP DE COEUR ♥


Les Fiancés de l'Hiver - La Passe-Miroir T1
Christelle Dabos
Éditions Gallimard Jeunesse
517 pages

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.


C'est un roman qui me tentait depuis pas mal de temps, et qui était dans ma PAL depuis le mois de novembre. Je l'avais acheté avant l'hiver, pour être sûre de pouvoir le lire dans une période froide, pour bien me centrer dans le récit. Je ne l'ai sorti de la PAL qu'à la fin de février, une journée ensoleillée et enneigée, et à l'instant où j'ai lu quelques pages, c'est à peine s'il a quitté mes mains

Dans Les Fiancés de l'Hiver, le premier tome de La Passe-Miroir, on retrouve Ophélie, une jeune héroïne gauche et peu sûre d'elle qui, pourtant, possède un caractère très forgé et un potentiel estimable. Elle est vouée à épouser un certain Thorn, et donc de déménager de son arche, délaisser sa vie et sa famille, pour débuter une nouvelle vie, qui ne lui plait guère. Mais ce qu'elle imaginait de ce nouveau départ n'atteignait en rien le désastre de ce que deviendra en réalité sa vie sur l'arche du Pôle, entourée de gens dont elle ne connait rien. Mais pourquoi elle? 

C'est un roman extraordinaire, qui se démarque à bien des niveaux. L'univers fantastiquement mis en place est un univers merveilleux, où la fantasy s'entremêle à de l'Histoire, et à un soupçon de magie. En lisant, je me demandais sans cesse comment l'auteure avait eu d'aussi bonnes idées, d'où partaient ses inventions singulières et magistrales. Je n'en reviens toujours pas de la mythologie mise en place, et du monde construit dont il est question dans Les Fiancés de l'Hiver. C'est un univers épatant, qui m'a émerveillé, et qui m'a bouche-bée

Il y aussi un aspect bien fort du roman qui m'a plu: Ophélie. C'est une héroïne tellement différente que celle que l'on rencontre que je me suis attachée illico presto à elle. Elle est gaffeuse, têtue, maladroite, petite, cultivée et intelligente. Elle est myope, a des cheveux fous bouclés, toujours emmêlés, elle ne parle presque pas, et quand elle le fait, sa voix peine à porter les mots qu'elle dit. Elle semble fragile, et pourtant, c'est tout le contraire. C'est un (petit, tout petit) bout de femme étonnante, qui a des idées plein la tête, et qui, l'air de rien, a un esprit et un caractère très aguerri. 

Tout au long du roman, je l'ai aimé, je l'ai comprise et je l'ai soutenu. Jamais elle ne m'a paru idiote ou irréfléchie. C'est une jeune héroïne qui sait y faire, et qui malgré son peu d'expérience de la vie dure, ne se laisse pas marcher dessus. Roseline, la marraine d'Ophélie, qui est un personnage assez présent dans le récit, m'a aussi charmé, juste pour sa présence aux côtés d'Ophélie, de son mordant et son caractère, à elle aussi, têtu et acharné

Il y a Thorn aussi. Il ne m'a pas plu, et il ne m'a pas pas plus non plus. Je ne sais que penser de lui, à part le fait qu'un mystère tangible l'entoure, et l'a entouré durant tout le récit. Étonnamment, j'ai adoré ça. J'ai tout simplement hâte de mieux le découvrir, et de mieux l'apprivoiser, car pour l'instant, je ne saurais trop dire ce que j'aime ou pas chez lui

Entre nos deux personnages, Ophélie et Thorn, se déroule une histoire. Mais alors que je m'attendais à voir une histoire d'amour, j'ai assisté, surprise et merveilleusement enchantée, à une histoire d'apprivoisement, plutôt. Ce sont deux jeunes fiancés, qui ne se connaissent pas, et qui ne tombent pas sous le charme l'un de l'autre, et si ça, c'est pas original, alors je ne sais pas quoi vous dire. Leur relation est amenée au compte-gouttes, petit à petit, et on assiste à l'ébauche d'une relation peu profonde au fils des pages. C'est une approche que j'ai adoré, et j'ai rarement eu aussi hâte de savoir ce qui allait advenir d'un ''couple'' dans un roman que dans celui-ci! 

Un autre point positif, plutôt futile, certes, que j'ai dénoté dans ce récit, c'est la présence de prénoms assez rétros, vieillots, désuets, et pourtant si jolis! Les prénoms mentionnés dans l'histoire sont tous des prénoms plutôt obsolètes, et Dieu que j'adore ce genre de prénoms! Je les trouve empreints d'un passé et d'une origine extrêmement attrayant! Ce fut donc toute une joie pour moi de ne retrouver dans ce récit que des prénoms rétros, (Ophélie, Archibald, Berenilde, Gustave) ou presque. 

Et que dire de l'ambiance? C'est une ambiance prenante, une ambiance oppressante, froide et glacée, qui prend aux tripes, et qui ne donne aucun répit au lecteur. C'est le genre d'atmosphère haletante et avide que j'adore retrouver dans des romans. 

L'écriture de l'auteure m'a aussi subjugué, durant toute ma lecture. C'est une écriture très particulière, si fluide et si entraînante! Les bons mots, aux bons endroits. Des phrases parfaitement construites, qui amènent le lecteur dans un univers loin d'où il est habitué. C'est une écriture onirique, très passionnante et débordante de charisme et de charme. J'en suis tombée amoureuse, malgré le fait qu'il m'ait fallu un temps d'adaptation pour m'habituer à une écriture si chantante et si exaltante. 

En bref, ce roman est une oeuvre qui relate, avec excellence, une histoire où se mêlent mystères, courage, famille, loyauté, originalité et aventure, parsemée d'amitiée et de force d'âme. 

4 commentaires:

  1. J'ai adoré ce roman du début jusqu'à la fin. C'est mon petit bijoux **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai tellement aimé aussi! Il est juste génial! J'aimerais tellement le relire avant de lire le tome deux :D As-tu aimé la suite? :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Absolument! Un énorme coup de coeur! Je me rends compte à quel point je l'ai adooooré encore plus avec le recul!

      Supprimer