lundi 20 mars 2017

Calendar Girl: Mars d'Audrey Carlan


Calendar Girl: Mars
Audrey Carlan
Hugo Roman
157 pages

Avant de s'envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n'est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d'un restaurant italien.


Vous devez maintenant le savoir: Calendar Girl, c'est mon moment mensuel. Mon moment à moi, un moment que j'adore savourer et qui, chaque fois, passe trop vite. Tous comme les autres Calendar Girl, celui de Mars fut une excellente lecture, mais je crois, et de loin, que ce fut mon préféré des trois tomes qui sont à présents sortis

J'ai découvert avec joie un autre pan de la très belle personnalité de Mia. C'est une femme forte, avec un grand caractère et de belles valeurs. C'est une femme qui sait se montrer émotive et sensible, mais qui préfère parfois la force à la douceur. C'est une belle femme, qui aime sa famille et ses amis, mais qui craint toujours de se brûler les ailes. C'est une femme normale, mais si attachante. Dans le tome de Mars, j'ai découvert une Mia amicale, fidèle, loyale et pleine de bonté. Malgré elle, et à cause de son travail, elle se met dans une situation inhabituelle et un peu déroutante, mais elle s'en est sortie avec classe, brio et gentillesse, comme tout le temps. 

J'ai fait la rencontre de deux merveilleux personnages, que j'ai adorés: Anthony et Hector. Ils sont beaux, ils sont charmants, ils sont drôles. C'est un duo que j'ai adoré, un duo unique et franchement adorable. Et bien sûr, je ne peux pas ne pas mentionner un autre personnage marquant qui a fait son apparition: Wes. Je ne m'étais pas rendue compte à quel point il m'avait manqué dans le tome 2, mais j'ai été plus que ravie de le revoir ici, et il me manque déjà terriblement. 

Ce que j'ai été ravie de voir dans ce tome, aussi, c'est la famille des Fasano. Qui dit ''Italiens'' dit forcement ''famille'' (c'est cliché, mais souvent vrai: je le sais, j'ai une immense famille d'Italiens!). Ce pan de l'histoire m'a vraiment fait sourire: les grands soupers où tout le monde crie pour se faire entendre, les tables pleines de monde et de nourriture succulente. C'est un aspect qui m'a plu, et qui a aussi beaucoup plu à Mia. 

Je ne dirai rien ici de l'histoire, parce que je crois que c'est toujours mieux de découvrir soi-même ce qui se passe dans un roman, mais sachez juste que j'ai adoré ce tome. Je l'ai trouvé profond, et très bien mené, et j'ai adoré tous les personnages. Je vous conseille, encore et vivement, cette série! 

Et bien sûr, encore un énorme merci à mes partenaires, Hugo New Romance Québec pour cette superbe lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire