jeudi 9 juin 2016

Le Voyage de Diana Gabaldon - COUP DE COEUR ♥


Le Voyage
Diana Gabaldon
Libre Expression
808 pages



Aaaah, Outlander! Si vous ne connaissez pas mon amour pour cette saga, alors je vous l'annonce: j'en suis fan! Je peux donc vous dire que c'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé Claire et Jamie, dans un autre roman, et dans une atmosphère pour le moins différente. 

Si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes, ne lisez pas cette chronique, car il y a de fortes chances que vous soyez spoiler. Par contre, aucun spoil ne sera révélé sur ce qui se passe dans le tome 3. 

Dans le premier tome, on découvrait notre protagoniste, Claire Randall, une infirmière têtue et intelligente, qui, pour échapper aux Anglais, se marie avec un Scottish, ce fameux Jamie Fraser. Écosse, 1743. Puis, dans le deuxième tome, on retrouve le jeune couple surtout en France, qui y est dans le but de faire avorter la bataille de Culloden. Je ne vous apprends rien en vous disant que ça n'a pas marché, n'est-ce pas? La fin du tome deux m'a laissé, personnellement, dans un état de choc, presque. Je ne pouvais pas m'arrêter là, je devais absolument découvrir ce qui arrivait par la suite. 


J'ai donc commencé le tome 3, remplie de questions. Ce dernier commence très doucement, dans un milieu complètement différent que celui qu'on avait connu dans les tomes d'avant. Claire, vingt ans après son retour dans son « vrai temps », part en Écosse avec sa fille Brianna, dans le but de faire quelques recherches. 

Ce roman est séparé en plusieurs parties, mais personnellement, j'en ai dénoté trois grosses différents.

La première grosse partie est celle où Claire et Jamie sont séparés. L'auteure narre leur histoire tour à tour, dans le but qu'on voit ce que chacun vit, et ce à quoi chacun a dû faire face. C'était une partie assez lente, mais pourtant aussi très entraînante. Ce qui est arrivé à Claire après son retour m'intriguait vraiment, et j'ai pu voir ce qui s'était passé dans sa vie. La vie de Jamie aussi m'intriguait énormément, et j'ai découvert ce qu'il a traversé, et je n'ai pas été déçue, car on peut voir qu'il a traversé maintes et maintes choses après le départ de Claire. L'auteure nous révélait des détails parfaits et adaptés, qui faisaient avancés l'histoire, et qui me faisaient tourné les pages avidement. Ce qui a aussi été génial, c'est que Claire et Jamie, malgré les années et les expériences qui les séparait, ressentaient tous les deux un sentiment idem: la perte, le manque. Diana Gabaldon a su exprimer ce sentiment au travers des pages, et je le sentais tellement en moi que j'en ai versé quelques larmes

Vint ensuite les autres parties: le départ de Claire qui, enfin, part retrouver son amour perdu, deux siècles plus tôt. Ce n'est pas un spoiler, car il est marqué dans le résumé, et que, de toute façon, qui ne s'y attendait pas? 

Elle le retrouve donc à Edimbourg, où il a refait peu à peu sa vie. Il est maintenant imprimeur, et commerçant illégal à côté. Il gère bien ses affaires, et s'en sort adéquatement, malgré les misères qu'il a eu à vivre après Culloden. Cette partie se déroule assez vite, et malgré le manque d'action, le roman n'en restait pas moins entraînant. J'ai beaucoup aimé redécouvrir la chimie entre nos deux personnages, et les revoir ensemble. 

La troisième partie a pour moi été très dépaysante. Juste pour cette partie, j'ai trouvé que le titre de ce troisième opus portait son nom à merveille. Jamie et Claire s'embarque dans un périple à bord d'un navire, à la recherche de quelqu'un, et il ne leur arrivera que des péripéties palpitantes, qui m'ont laissé pantoise et ahurie. 


Je ne pouvais pas m'arrêter de lire, et j'étais totalement accrochée à l'histoire. On découvre un endroit complètement différent, les Antilles. Autant vous dire que l'atmosphère était énormément disparate à l'Écosse et à la France, que nous avions découvert dans les tomes précédents.

Des conflits, des recherches, des découvertes, des meurtres, de l'esclavage: je vous jure que cette troisième partie a sa part conséquente d'actions, et c'est peu de le dire! Encore une fois, je suis surprise et totalement heureuse de voir à quel point l'auteure avait une imagination fertile, et à quel point ses recherches avaient dû être poussées pour qu'elle en sache à ce point sur ce coin du monde, et ce qu'il s'y passait à l'époque. 

Et sinon, dans ce tome, on découvre de nos nouveaux personnages, et on en redécouvre d'autres aussi! Les temps ont passé, et forcément, nos personnages ont vieillis, et ont mûris. Fergus, Jamie, Claire, Jenny... tous ont évolué, et ça fait énormément du bien de les revoir, après ce temps passé sans eux! 


En bref, ce roman fut un gros coup de coeur! C'est une histoire prenante et addictive qui mêle amour, mystères, tendresse, secrets, politique et histoire d'une manière incroyable et admirable! Je suis toujours autant fan de cette saga, et je meurs d'envie de commencer le quatrième tome. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire