mardi 8 novembre 2016

Gardiens des Cités Perdues, tome 3: Le Grand Brasier de Shannon Messenger


Gardiens des Cités Perdues, tome 3: Le Grand Brasier
Shannon Messenger
Lumen
597 pages

Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…
Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !



Il y a des séries comme ça qui vous font du bien au moral, qui vous font retomber en enfance et qui, plus fantastique encore, vous émerveillent et vous intègrent tellement fort dans leur univers que vous avez l'impression de faire partie de l'histoire. C'est ce que je ressens face aux Gardiens des Cités Perdues, une série qui, depuis ma lecture du premier tome, me tient vraiment à coeur et me fait rêver. 

Avec ce troisième tome, je me suis replongée dans un univers onirique et parsemé de magie merveilleuse, peuplé d'elfes, de créatures fantastiques, de gobelin bourru au gros coeur, d'amis vaillants et fidèles, de mystères indéchiffrables, et d'aventure mouvementée. 

J'ai retrouvé mes personnages préférés, qui sont sans aucun doute Keefe et Sandor (bien que j'ai un gros faible pour les tuteurs de cette chère Sophie, Grady et Edaline), et je me suis laissée embarquer dans de nouvelles aventures avec, comme dans tous les tomes, moult rebondissements. 

Je dois dire que j'ai eu énormément de difficulté à lire ce tome-ci, pas parce qu'il ne me plaisait pas, mais parce que j'avais de la peine à me poser pendant plus de quelques minutes pour arriver à m'immerger dans l'histoire. J'ai traversé plusieurs moments de petite panne de lecture ce dernier mois, et ça s'est ressenti sur mon rythme et mon envie de lecture. Heureusement, je savais pertinemment qu'avec ce roman, je ne pouvais pas m'ennuyer, et j'ai continué, et persévéré, et j'ai eu raison de le faire puisque comme à tous les tomes, la fin s'est surpassée et a rattrapé ma difficulté d'adaptation, si l'on peut dire. 

Je n'ai pas vraiment eu l'impression de voir énormément l'histoire évoluer, tout au long du récit, et j'ai eu une impression de stagnation, mais rien de trop flagrant, et rien qui ne m'a empêché de bien savourer cette lecture. L'histoire est certes plus complexe que dans les tomes précédents, et elle explore des côtés un peu plus sombres, mais sans toutefois aller trop loin. Je sens par contre que dans le prochain tome, tout sera différent, et que je dois bien m'accrocher, parce que j'ai la conviction que ça va bouger... 

Maintenant que j'ai refermé le bouquin, je sens que ce tome était un tome de transition, mais une transition faite d'une manière si subtile, avec un déroulement empli d'événements inattendus, que ce ne fut pas une transition lourde et inconsistante. C'est plutôt une transition écrite d'une façon habile, qui en révèle assez pour accrocher le lecteur. 

Malgré tous ces points positifs, je dois dire que je suis déçue d'une seule chose: d'avoir deviné ce qui allait se passer. Bien entendu, je n'ai pas tout deviné (c'est impossible, avec cette série, de toute façon, puisque rien ne se passe jamais comme prévu!), mais j'ai deviné deux éléments importants, révélés à la fin du tome, et comme je m'y attendais depuis plusieurs centaines de pages auparavant, ça m'a un peu lassée. Par contre, ce n'est pas quelque chose que je peux reprocher à l'histoire, puisque ces éléments étaient très bien calculés, et bien cachés. 

Donc finalement, ce troisième tome s'achève sur une fin qui m'a laissé le coeur en joie et les yeux exorbités, avec une boule d'émotions dans le ventre, et l'envie ultime de me jeter sur la suite. J'ai adoré me replonger dans les Cités Perdues avec pour bons compagnons Sophie, Keefe, Fitz, Biana et Sandor! 

Merci beaucoup à Interforum Editis Canada pour l'envoi de ce roman!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire