mardi 6 décembre 2016

Les Chroniques du Royaume Kanin, tome 1: Givre enflammée d'Amanda Hocking


Les Chroniques du Royaume Kanin, tome 1: Givre enflammée
Amanda Hocking
AdA Éditions
372 pages

Bryn Aven n'a jamais su s'intégrer à la société kanine. Elle est traitée comme une étrangère, avec ses cheveux blonds et ses yeux bleus. Une métisse incapable d'occuper un rang respectable. Mais Bryn est déterminée à prouver qu'elle protège fidèlement le royaume qu'elle aime. Elle rêve de faire partie de la garde d'élite du roi et elle ne laissera rien l'empêcher de réaliser son rêve... pas même les sentiments qu'elle éprouve pour son patron, Ridley Dresden. Il leur est formellement interdit d'entretenir une relation, mais Bryn ne peut s'empêcher de se sentir attirée vers lui. Et elle commence à croire que c'est réciproque. Pendant ce temps, le royaume est attaqué et Bryn devra mettre son courage à rude épreuve. Elle a enfin la chance de confronter Konstantin Black, le traître qui a tenté d'assassiner son père plusieurs années auparavant. Bryn doit l'arrêter avant qu'il frappe de nouveau. Mais est-elle prête à tout risquer pour protéger un royaume qui ne l'accepte pas telle qu'elle est ? Et quand, pendant une mission, elle devra se rapprocher de Ridley, saura-t-elle refuser à son coeur ce qu'il désire ?




Alors, ce livre. Depuis quelques années, il faisait partie de mes PAL d'hiver, mais chaque fois, je n'avais pas eu le temps de l'y en sortir. Alors, cette année, quand le moment s'est présenté, j'ai carrément sauté dessus, et j'ai dévoré ce roman en deux temps, trois mouvements. 

C'est une histoire qui est originale, mais qui suit tout de même les gros clichés de la littérature Young-Adult. Ne vous trompez pas, je ne m'en plains pas, puisque je suis une fan de ce genre de lecture! L'univers est bien expliqué, et les personnages sont cohérents. Alors, au début, j'avais un peu peur, puisque sur la couverture, il est écrit que cette série fait partie de l'univers des Trylles (qui est une série aussi écrite par Hocking), et comme je n'ai lu que le tome 1 de cette série et que j'en avais pas mal tout oublié, j'avais un peu peur d'être perdue. Alors, je vous rassure: même en n'ayant pas lu la série des Trylles, Givre enflammée est parfaitement compréhensible! 

Je suis rentrée dans un univers bien placé, où règne l'hiver, dans une atmosphère froide et glaciale, parfait à lire un mois de décembre, sous un plaid chaud. Les péripéties s'enchaînent assez vite, et je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. J'ai tourné les pages à une vitesse folle, désirant savoir la suite à chaque chapitre. 

C'est un roman avec une belle histoire entraînante, qui met en place plusieurs clans, qui ont tous leurs propres réalités et leurs nombreux problèmes. Ils s'entraident, se déchirent, mais surtout, se cachent des choses. Enfin, c'est fortement l'impression que j'en ai eu, et j'ai trouvé ça très spécial. 

Bryn est une jeune femme avec un fort caractère, qui ne laisse pas de place à d'autre chose (ou du moins, pas trop) qu'à sa carrière de traqueuse, et elle est d'une maitrise et d'une contenance presque sans faille. C'est une femme que j'ai adoré suivre, en plus que le point de vue est la première personne du singulier. L'univers dont elle fait concrètement partie est un univers dans lequel il n'est pas toujours simple d'être, mais elle est une combattante, et elle ne se laisse jamais abattre. 

Le début du roman commence très vite, très rythmé, et dès la première page, j'ai été happé par l'histoire. Entre famille, amis, amours, trahisons et désir de vengeance, ce roman est une bien jolie lecture pour l'hiver. 

Ce livre faisait partie de ma PAL pour le Cold Winter Challenge (mon article est ici!).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire