mercredi 25 mai 2016

Les étoiles de Noss Head T2: Rivalités de Sophie Jomain


Les étoiles de Noss Head 2: Rivalités 
Sophie Jomain
J'ai Lu
378 pages

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.


* Spoilers sur le premier tome*

Après avoir presque détesté le premier tome, que j'avais lu plus d'un an avant, je n'étais franchement pas enjouée à l'idée de poursuivre cette saga, mais voyant tout le bon bruit qu'elle faisait, j'ai quand même décidé de lui laisser une chance, et je me suis pris le deuxième tome.

Je me souvenais vaguement du premier tome, et même s'il ne m'avait pas marqué positivement, j'avais retenu les bases. Je me suis donc plongée dans cette suite, un peu sur la défensive, mais avec la ferme intention de découvrir enfin pourquoi tout le monde (ou presque) aimait autant cette saga. Et je crois que je l'ai compris, du moins, un peu.

On retrouve Hannah, cette jeune femme amoureuse d'un loup-garou. Elle est maintenant à la fac de Saint Andrews, en Écosse, avec son copain, et elle évolue bien dans un monde qui semble normal. Elle rencontre de nouvelles personnes, suit des cours intéressants, et apprends beaucoup de choses, non seulement sur les loups-garous, mais aussi sur d'autres espèces, auxquelles elle n'avait jamais pensé.

Ce que j'ai adoré par-dessus tout dans ce roman, c'est Hannah. Alors que dans le premier tome, elle m'avait fait lever les yeux au ciel plus d'une fois et qu'elle me gonflait, ici, j'ai eu l'impression de la retrouver avec plus d'assurance, plus mature, et plus têtue. Je l'ai adoré, du premier coup, et j'ai été agréablement surprise de m'attacher autant à elle.

Dans cette suite, on rencontre aussi beaucoup de nouveaux personnages, et j'ai trouvé ce fait très intéressant. Le lecteur fait la connaissance de bien des gens, ce qui fait en sorte que l'histoire ne tourne pas en rond, puisqu'il y a de nouveaux caractères et de nouvelles personnalités qui s'ajoutent à l'histoire, l'aidant à se développer. Dans ces nouveaux personnages, beaucoup m'ont plu, mais celui qui m'a conquis du début à la fin a été Darius. Ce cher Darius a vraiment touché quelques cordes sensibles dans mon coeur, et je ne sais pas trop si c'est par sa tendresse, finement cachée, ou par sa personnalité haute en couleur qu'il m'a le plus touché.

J'ai eu l'impression que l'histoire d'amour entre Leith et Hannah avait évolué, mais pas tellement. Leith est toujours autant possessif et Hannah est toujours autant accroché à lui. Leur relation, en tant que telle, a bien évolué, mais j'ai quand même quelques réserves concernant le comportement peut-être un peu primal de Leith, même si je l'apprécie quand même beaucoup.

Sinon, j'ai adoré la mythologie que l'auteure met en place. Certes, ce deuxième tome m'a énormément fait penser à la saga Twilight, pour plusieurs raisons, mais ce n'est pas une comparaison qui m'a stoppé dans ma lecture.

C'est un roman qui se lit très vite, par le style fluide de l'auteure et par l'intrigue facile, peut-être même trop. Ce roman m'a fait l'effet, à quelques passages, d'un page-turner, et la fin m'a complètement tétanisée. Je suis simplement heureuse d'avoir le troisième tome dans ma PAL!

En bref, c'est un deuxième tome qui fait remonter cette saga dans mon estime, et je compte bien lire le troisième tome dès que j'en aurais l'envie!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire