lundi 2 mai 2016

Métamorphose T1 d'Ericka Duflo


Métamorphose: Exorde
Ericka Duflo
Les Malins
382 pages

Depuis le décès de sa mère, rien ne va plus. Senna décide de changer de personnalité. Elle ne fréquente plus les mêmes amis, rentre tard le soir et se fait souvent renvoyer de l'école. Sa relation avec son père se dégrade. Seule tante Eva semble la comprendre et la soutenir dans ces moments difficiles. Mais tout cela n'est rien comparé aux symptômes que Senna ressent depuis quelques mois et qui vont en s'amplifiant : une marque boursouflée et douloureuse s'étale sur son dos, elle a des migraines et fait des cauchemars. Lorsqu'elle commet un énième dérapage, c'est la goutte de trop : son père l'envoie dans un pensionnat en Alaska. Dans sa nouvelle école, elle rencontre un garçon aussi mystérieux qu'effrayant, Ian. Elle apprend à ses côtés que certaines créatures dites « imaginaires » existent réellement. Selon Ian, les symptômes de Senna sont la preuve irréfutable qu'elle n'est pas humaine et subit une métamorphose. Ils cherchent donc tous les deux à découvrir les véritables origines de la jeune fille.



J'avais vu ce roman circuler sur Instagram, et j'ai tout de suite été attiré par lui. Sa couverture est très belle, mais en même temps très sobre. La texture de la couverture est douce (feutrée?), et je fais partie des gens qui adore les couvertures comme ça! Le résumé me faisait très envie, et le fait que ce soit une maison d'édition québécoise qui publie ce roman m'a achevé: je l'ai acheté, sans me poser de questions. 

Dans ce premier tome, on suit Senna, une adolescente devenue rebelle après la mort de sa mère, qui est envoyée dans un pensionnat en Alaska par son père. Dans cette nouvelle école, elle rencontrera un garçon énigmatique qui l'aidera à découvrir qui est elle vraiment, pourquoi elle a cette plaie abominable dans le dos et qu'est-ce que cela fait d'elle. 

En général, ce livre fut vraiment une très bonne lecture. Certes, c'est un début plutôt lent, mais réfléchi, qui pose les bases d'une saga qui s'annonce pour être remplie de surprises. J'ai bien aimé me plonger dans ce roman, et même si à certains endroits, je trouvais qu'il y avait de petites longueurs, j'ai terminé ce roman très vite, et je n'avais qu'une envie: avoir le deuxième tome sous la main

Je ne me suis pas attachée à Senna autant que je l'espérais, mais j'ai adoré la suivre. Durant tout le roman, qui est rédigé à la première personne du singulier, on suit son point de vue, et j'ai beaucoup apprécié avoir cette sorte de connexion avec elle. J'ai trouvé cette héroïne plein de bon sens, et je ne me souviens pas avoir critiqué un de ses choix. 

Ian, quant à lui, ne m'a fait ni chaud ni froid. Je l'ai trouvé assez neutre; il ne m'a pas déplu, mais je ne l'ai pas aimé. J'aurais aimé qu'on en sache plus sur lui, ou avoir plus d'attaches à ce personnage, mais peut-être que dans la suite de la série, cela viendra. 

L'écriture de l'auteure est fluide, et entraîne facilement le lecteur dans le monde qu'elle a créé. C'est une écriture assez douce, qui peut parfois devenir plus sombre (aux endroits appropriés), qui a été très agréable de lire tout au long du récit. 

L'histoire est bien développée, mais comme je l'ai dit plus haut, je crois que c'est un bon tome introductif, qui pose certaines bases à un univers qui évoluera. Les idées d'Ericka Duflo, l'auteure, sont par contre très épanouies, et j'ai adoré la mythologie qu'elle a intégré à son roman. C'est une mythologie à propos de laquelle je n'avais jamais lu, mais qui m'intrigue maintenant énormément! 

Malgré l'originalité de la mythologie intégrée, cette histoire reste quand même assez clichée, et il ne faut pas s'attendre à être complètement abasourdi par cette histoire ou son contenu. 

Je tiens aussi à parler de l'objet-livre, en tant que tel, qui est tout simplement magnifique. Non seulement la couverture et sa texture sont merveilleuses, mais la mise en page et le travail graphique fait à l'intérieur de ce livre sont juste à couper le souffle. Je lève mon chapeau à l'équipe qui a réalisé ce roman, car il est super beau, et juste pour ça, je suis heureuse de le posséder! 

En bref, j'ai beaucoup aimé ma lecture de ce premier tome, qui reste par contre dans certains clichés de base, mais qui promet une suite très attrayante. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire