vendredi 22 juillet 2016

Movie Star T1 d'Alex Cartier


Movie Star, tome 1
Alex Cartier
Belfond
528 pages

Ophélie est une jeune attachée de presse de cinéma. Elle vit à Paris avec son chat (Roméo), son poisson rouge (Juliette), son petit copain (un mec vraiment bien), ses parents (adorables), sa meilleure amie (complètement nympho) et son fantasme érotique de toujours : Michael Brown, un des acteurs les plus bankable et les plus sexy d'Hollywood. Jusque-là rien de très indécent. Jusqu'au jour où son patron envoie Ophélie à Deauville pour son premier festival et qu'elle tombe nez à nez avec Michael dans le hall de l'Hôtel Royal... C'est le début d'une histoire d'amour dangereuse autant que torride où Ophélie devient la girl next door au bras d'une des stars les plus sexys au monde...




Je tiens à remercier Interforum Editis Canada, encore, pour ce joli bouquin! Je ne m'attendais pas à le recevoir sur le moment, surtout en combo avec le deuxième tome, et j'en ai été très ravie! ♥ 

Je me suis embarquée dans ce roman en pensant que ce serait quelque chose qui se lit vite, qu'on veut dévorer et qui rend addictif, jusqu'au bout. Ça n'a pas été le cas, mais je ne suis pas déçue pour autant. Certes, c'est un peu différent de ce que j'attendais, mais c'est bien aussi! Je lire bientôt le deuxième tome, pour retrouver cette histoire un peu loufoque, et très agréable (et leur couverture extrêmement magnifiques, bien faites, et accroche-l'oeil!). 

Ophélie est raide dingue d'un acteur de vingt ans son aîné, le beau, le magnifique, le parfait Michael Brown. Depuis plusieurs années, Ophélie lui voue presque un culte, et elle ne rêve que de le rencontrer, et de, pourquoi pas, le connaître plus amplement? À l'occasion d'un gala, ils se rencontrent, et bien que ce ne sera pas le coup de foudre, ils apprendront peu à peu à se connaître, malgré tout ce qui les sépare. Mais il y a quelque détails gênants: Ophélie a un copain, et Michael a une femme. Entre scènes cocasses et scènes plus épicées, leur histoire ne se déroulera pas comme prévu, du moins, pas comme Ophélie l'avait prévue. 

Mon avis est un peu en demi-teinte, car il y a plusieurs choses que j'ai moyennement aimé (ou pas du tout, d'ailleurs) dans ce roman, tandis que j'en ai adoré d'autres. 

Premièrement, Ophélie. Je ne l'ai pas aimé. Vraiment pas. Et c'est sûr que c'est moins bien de lire un roman où le personnage principal vous embête, mais bon, j'ai fini par passer par-dessus. C'est une jeune femme très naïve, presque innocente, qui n'a pas ébahie du tout. Je l'ai trouvé très froide, très distante, et même si parfois son humour arrivait à m'amuser, son côté méprisant reprenait le dessus assez vite, et je n'ai tout simplement pas pu m'attacher. J'avais aussi l'impression de lire le journal intime d'une adolescente pré-pubère de 12 ans, avec ses descriptions interminables et inintéressantes, et sa façon très enfantine de les raconter. 

Par contre, s'il y a bien un personnage que j'ai aimé, ce fut Laure, la fidèle et très drôle amie d'Ophélie! Toujours une réplique rigolote, ou une histoire cochonne sans queue ni tête, qui m'ont fait beaucoup sourire. C'est le genre d'amie délurée et pleine d'humour que j'adore retrouver dans les romans! 

Ce roman est rempli de situations très cocasses, qui m'ont fait écarquiller des yeux et sourire. Malgré que je n'aime pas trop Ophélie, je dois avouer qu'elle a le don terrible, et vraiment amusant, de se mettre dans des situations impossibles. 

Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce roman, aussi, ce fut les dialogues. Contrairement au reste de l'histoire, je les ai trouvé très fluides, et entraînants. 

Ce qui m'a surpris aussi de ce roman, c'est son déroulement, ou la manière dont l'auteur a décidé de l'écrire. On rencontre le copain d'Ophélie en même temps qu'elle, on connaît leur début de relation, et voit cette dernière évoluer peu à peu. La rencontre entre Ophélie et Michael s'est fait très tardivement, selon moi, vers la page 200. Certes, je comprends le désir de vouloir placer les bases et tout, mais quand même, j'ai trouvé ça assez longuet. Dans ces genres de romance (irréaliste), j'aime bien quand ça va un peu vite (mais pas trop non plus!), et pas attendre des plombes avant de rencontrer celui qui sera le deuxième personnage principal. 

Ce que j'ai apprécié, par contre, c'est que l'auteur, en prenant son temps justement, arrive à presque nous faire croire que cette romance pourrait être réaliste. Jeune femme, 25 ans, et sortir avec un des acteurs les plus adulés au monde? Pfff, impossible. Pourtant, ici, j'y ai presque cru. Et j'ai beaucoup aimé découvrir ce monde de paillettes, de galas et d'oscars! Ça paraît que l'auteur travaille dans ce domaine, car c'était très bien expliqué, et que je m'y sentais vraiment!

Et sinon, ce qui m'a vraiment rendue incertaine et perplexe, c'est le résumé sur la quatrième de couverture qui ne collait pas vraiment au roman, ou du moins, pas partout, et j'ai trouvé ça étrange. Par exemple, je n'ai pas vraiement vu l'histoire d'amour dont il est question, ni le rôle de «girl next door» d'Ophélie. Je me dis que ça sera sans doute plus exploité dans le deuxième tome, mais ici, je ne l'ai pas vraiment remarqué. J'avais l'impression qu'on me promettait des choses, mais qu'elles ne se passaient pas, et que je restait coite devant mon roman, en me disant « Bah, voyons, il manque pas des bouts? ». J'ai trouvé le résumé un peu faussé, mais si on y fait abstraction, il n'y a rien à reprocher. 



Le style d'écriture ne m'a pas beaucoup plu. J'ai trouvé qu'il était très plat, pas énormément fluide, et qu'il rendait Ophélie très jeune, alors que c'est une adulte. Au fil du récit, j'ai trouvé que l'écriture de l'auteur a beaucoup évolué, pour devenir moins hachée, un peu plus prenante, et beaucoup moins enfantine. 

En bref, c'est une jolie romance, très différente de ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant. Par contre, si vous détestez les scènes un peu chaudes, je vous le déconseille, car il en est rempli (que ce soit des blagues sur le sexe, des allusions sexuelles, des histoires de sexe ou carrément une partie de jambes en l'air). J'ai très hâte de lire le deuxième tome, pour voir ce qui adviendra de Michael et d'Ophélie, et voir comment le tout évoluera, et dans quelle direction. 

Merci, Interforum Editis Canada! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire