samedi 10 septembre 2016

Royal Saga, tome 1: Commande-moi de Geneva Lee


Royal Saga, tome 1: Commande-moi
Geneva Lee
Hugo & Cie
435 pages

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir. 
Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non... 
Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays. 
Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s'aimer.




J'étais assez sceptique en commençant ce roman, puisque j'en avais entendu de très bons avis, et d'autres vraiment moins bons. J'avais aussi entendu énormément de comparaisons avec Cinquante Nuances de Grey, qui est un roman que je n'ai absolument pas aimé, et je ne voulais pas que Royal Saga y ressemble trop. 

Au final, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Je l'ai dévoré, et je suis très contente de l'avoir découverte. 

Clara, jeune et riche diplômée d'Oxford, m'a beaucoup plu, du moins au début. Je l'ai trouvé amusante et je me suis attachée à elle. J'ai aimé son caractère et sa personnalité têtue. Je l'ai trouvé pleine de bonnes valeurs, et bien qu'élevée dans un milieu très nanti, elle n'en reste pas moins énormément humaine, proche des autres, et elle refuse de vivre comme sa famille: elle veut travailler, gagner son propre argent, payer un loyer, s'habiller en jeans et t-shirt qui ne sont pas de marques. C'est ce tempérament courageux et fonceur qui m'a plu chez elle. Sa manière de s'affirmer face à sa mère, sa façon de refuser tout traitement de faveur. Puis, ça s'est gâté un peu après la première partie du roman, surtout à environ 150 pages de la fin. Je l'ai trouvé très molle. Elle qui, au début, était têtue et forte, est devenue pâle et sans résistance face à Alexander. J'aime les femmes qui s'affirment, et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, mais Clara a changé au cours de ma lecture pour devenir tout le contraire de ce que j'aime, et ça m'a beaucoup déplu. 

Quant à lui, Alexander ne m'a pas énormément ému, mais je sens qu'il reste quelques petites choses sur son cas à découvrir, et j'espère le comprendre plus dans la suite. Son frère, par contre, lui, m'a totalement conquise. Je l'ai trouvé tellement chou, tellement gentil comparé à tout le monde, tellement présent et attentionné. Je l'ai tout simplement adoré, et j'espère sincèrement qu'il sera encore plus présent dans le deuxième tome!  

J'ai beaucoup apprécié l'histoire en elle-même. J'ai adoré m'immerger dans cette ambiance de royauté, où tout est mesquin, et où il ne faut faire confiance à personne. On pourrait comparer la famille royale (et leurs amis qui gravitent autour) comme un nid de vipères, car clairement, c'est l'effet que ça m'a fait. 

Le point qui m'a le plus énervé, c'est les scènes de sexe. Certes, c'est un roman érotique, ou de new adult, mais autant de scènes chaudes? Je ne crois aucunement que ça ait été nécessaire. Une, deux, trois, même cinq ou six, ça passe encore. Mais je ne les comptais plus, tellement il y en avait. Elles duraient des pages, et chaque fois que je les sentais venir, je n'avais qu'une envie: lâcher mon roman. Ça m'a vraiment gavé, que le sexe soit si présent dans ce roman, et je n'ai pas trouvé que ces scènes apportaient quelque chose à l'histoire. 

Après, la fin m'a fait soupiré, encore dû au comportement assez lâche de Clara, mais je dois avouer que j'ai quand même très hâte de me lancer dans la suite. Je sens que l'auteure a mis en place quelque chose en arrière plan qui se révélera dans les prochains tomes, quelque chose de plus gros que ce qu'on ne croit, et j'ai très hâte de savoir quoi! Il y a un mystère qui reste, des questions sans réponses, et je ne peux pas nier que ça m'intrigue énormément!

En bref, ce fut une très belle lecture, ponctuée de beaucoup trop de scènes inutiles et d'une fin qui ne m'a pas complètement satisfaite, mais qui me donne très envie de découvrir la suite

Je tiens à remercie Martine et Interforum Editis Canada pour l'envoi de ce roman!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire