samedi 14 janvier 2017

Sexy Lawyers, tome 1: Objection d'Emma Chase


Sexy Lawyers, tome 1: Objection
Emma Chase
Hugo Roman
316 pages

Stanton est un brillant avocat au sourire désarmant et aux yeux verts magnétiques : les hommes l'envient et les femmes le désirent... Sa vie se déroule exactement selon ses plans, jusqu'au jour où il reçoit le faire-part de mariage de Jenny, son amour de jeunesse et mère de leur fille de onze ans. Il avait tout prévu, sauf que son ex puisse épouser un autre que lui... Sofia est une avocate ambitieuse et séduisante qui préfère se concentrer sur sa carrière et éviter les histoires de cœur compliquées... Mais quand Stanton, son sex-friend, lui demande son aide pour saboter le mariage de son ex, elle accepte de quitter Washington pour la chaleur du Mississippi... pour le meilleur et pour le pire !
Quand deux professionnels de la plaidoirie ayant décider de laisser de côté les sentiments se font rattraper par la passion, même les meilleurs arguments ne suffisent plus...



J'ai été happée par le récit, qui n'a rien d'original en soi, mais qui possède un rythme parfait et addictif, des personnages drôles et caractériels et une histoire de fond qui se rapproche des films doux-doux qui passent parfois à la télé, donc vraiment plaisante et amusante. 

C'est grâce à une écriture fluide et drôle, qui donne ses touches d'humour et de sarcasmes à l'histoire, que je me suis immergée aussi vite dans ce roman. L'écriture d'Emma Chase a rendu ma lecture vraiment agréable et addictive. Le fait que ce soit essentiellement écrit du point de vue de Stanton a été un gros point positif, selon moi. J'avais peur de ne pas m'attacher à lui, et que ça crée une distance entre moi et l'histoire, mais ce fut tout le contraire. Stanton est vraiment un personnage attachant. C'est un homme charmant, qui le sait et qui le met à profit de toutes sortes de manières, ce qui rend le récit très amusant. 

Outre Stanton, les autres personnages du récit sont tout aussi attachants, voire plus. Je les ai trouvé profonds, bien développés, et je me suis agréablement attaché à chacun d'entre eux, que ce soit Sofia, Presley, Jenny ou encore Mamie. J'ai aimé qu'il y ait une telle diversité de personnages; j'ai trouvé que ça rendait l'image de la petite ville où tout le monde se connait encore plus vraie. 

Le fait que ce roman soit bourré de références fut vraiment un élément génial à ma lecture. En passant par Grey's Anatomy, Elton John ou diverses expressions (comme Rednecks), ces références furent vraiment sympathiques, et donnaient un ton crédible et vrai au récit, ainsi qu'une touche d'authenticité vraiment attrayante. Tout comme les références, les descriptions du récit m'ont tout simplement fait rêvé, et m'ont conquises: je m'imaginais réellement être dans la ville de Sunshine, au Mississipi, reculée de tout. Je me sentais vraiment vivre sur un ranch ou une ferme, avec l'aspect rural et les relations étroites entre voisins que ça implique. J'ai trouvé le contraste entre Washington et Sunshine vraiment épatant, et tellement bien fait, bien écrit, et bien imagé. 

L'aspect plus familial du roman m'a vraiment plu: c'est très rare qu'en New Adult, le personnage masculin soit papa, et j'ai été très surprise de voir à quel point ça m'a ravi que Stanton entretienne une belle relation, bien que compliquée, avec sa jeune fille. J'ai trouvé que ça amenait un aspect familial très profond qui manque souvent aux récit du même style, et j'ai adoré voir évoluer et agir non seulement l'homme qu'il est, mais aussi le père attentionné et aimant qu'il représente. 

Je crois que la seule chose qui m'a un peu dérangé, c'est la relation entre Jenny et Stanton. Comment ce dernier peut-il s'attendre à être toujours l'homme de sa vie alors qu'il ne la voit qu'une fois aux deux ans? Comment peut-il être si jaloux pour une personne qu'il n'aime pas assez pour la garder près de lui? Sur ce point, j'ai mal compris leur histoire, mais surtout la réaction très égoïste de Stanton. Mis à part cela, tout m'a plu, je dis bien tout. 

Je ne m'attendais pas à autant aimé, mais j'ai complètement adoré, et je ne veux que lire la suite, même si elle n'est pas encore sortie au Québec, pour mon plus grand malheur. Je remercie grandement, pour cette lecture plus que merveilleuse, Hachette Canada et Hugo New Romance Québec. 


1 commentaire:

  1. Le fait que les personnages soient deux avocats me donne bien envie! D'après ce que tu dis, ça me fait un peu penser à Songe à la douceur. Comment deux personnages se retrouvent après longtemps et qu'ils espèrent que rien n'ait changé, que les deux soient toujours aussi fous l'un de l'autre. Comme quoi, la vie, c'est pas ça.

    RépondreSupprimer