mardi 22 décembre 2015

Rock de Kylie Scott


Rock
Kylie Scott
JcLattès
280 pages


Après une nuit bien arrosée à Las Vegas pour ses vingt-et-un ans, Evie se réveille avec un terrible mal de tête et un bel inconnu à côté d'elle, sans aucun souvenir de la veille. Lorsqu'elle se rend compte qu'elle a une bague au doigt et le prénom "David" tatoué sur la fesse, elle ne tarde pas à comprendre qu'ils se sont mariés durant la nuit... Et elle n'est pas au bout de ses surprises en découvrant des hordes de paparazzis devant chez elle : David est en fait le guitariste de Stage Dive. Mais peut-elle vraiment envisager une relation avec une rock star ?








J'en entendais que du bien, de ce roman, mais j'avais beaucoup d'a priori sur lui, car j'étais assez lassée des histoires toujours pareilles: une fille (meurtrie dans son passé ou pas) bien ordinaire, qui devient du jour au lendemain le grand amour du mec populaire et désiré de toutes. Je l'ai tout de même téléchargé dans ma liseuse électronique, en me disant que si je n'aimais pas, au moins, ça m'aurait coûté moins cher que la version papier. Finalement, j'ai dévoré ce roman, d'une seule traite, et ce fut un pur plaisir! 


Certes, l'histoire reprend le rythme et le pattern pas très original de bien des livres de new-adult, mais je ne l'ai pas vu d'un mauvais œil pourtant. Le personnage d'Evie m'a touché, et j'ai tellement adoré retrouvé enfin une protagoniste toute en rondeurs, un peu grasse, avec des courbes. C'est peut-être ridicule, mais juste le fait que l'héroïne ne soit pas mince comme une patte de chaise et roulée comme une mannequin m'a fait encore plus apprécier ma lecture (je tiens tout de même à préciser que je n'ai rien contre les femmes plus minces, loin de là, mais cet attrait de rondeur prononcée est peu expérimentée dans la littérature d'aujourd'hui - du moins, de ce que j'en lis). J'ai beaucoup aimé Evie, même si je ne me voyais pas toujours en elle. Elle n'avait pas un humour décapant ni un caractère de cochon comme j'aime souvent retrouver dans les romans, mais elle était empreinte d'une douceur et d'une personnalité si exceptionnelle que je me suis attachée à elle.

Et David. Ah, cher David. Il m'a énervé quelques fois (notamment avec ses sautes d'humeur), mais sinon, je l'ai trouvé très bien. Il est riche, mais pourtant, il ne se sent pas toujours dans l'obligeance de le démontrer. Il est un Dieu de la musique, et là non plus, il ne sent pas obligé d'en rabattre les oreilles à tous champs. Dans le genre modeste, sexy, craquant, humble et bon au pieu, il était un personnage empli de bons sentiments, d'une douceur visible et d'un amour presque tangible qu'il n'avait pas peur de cacher (enfin un homme qui ne se sent pas mauviette d'avouer ses vrais sentiments!). 

Un autre personnage que j'ai beaucoup aimé, c'est Mal (Malcolm), un des membres du groupe de musique dont fait partie notre fameux David. Il était drôle, et il m'a tout de suite plu! J'ai vraiment hâte de le découvrir un peu plus dans les prochains tomes. 

Dès le début, j'ai été happée dans le récit, qu'on voit du point de vue unique d'Evie. Ça commence dans le feu de l'action tout de suite, et pas une seconde de répit n'est accordé au lecteur. Il n'y a eu aucune longueur pour moi, et l'histoire, malgré les clichés, était très bien rythmée et très bien écrite. J'ai adoré la complicité instantanée qui est née entre David et Evie, malgré leurs désaccords et l'imprévu de la situation dans laquelle ils se retrouvaient. Ils étaient tellement beaux à voir, et la fusion et l'amour qu'il partageait me plaisait vraiment. 

La seule chose que j'ai à reprocher à ce roman, c'est la couverture où est posée une mariée aux cheveux bruns, presque noirs, alors qu'il est clairement dit et répété que Evie a une chevelure blonde. Mais bref! 

En bref, ce fut une lecture très très bonne, que je conseille à toutes celles (ou ceux) qui aiment bien les histoires quelque peu cliché, mais qui se lisent à une vitesse fulgurante, dans le genre lecture détente, qui nous transporte dans un monde où se côtoient amour, humour et musique! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire