lundi 20 octobre 2014

Fleur de Fantôme de Michele Jaffe


Fleur de Fantôme


Michele Jaffe
Éditions Hachette
461 pages


100 000 dollars. 100 000 dollars pour se glisser dans la peau d’une étrangère. Voilà le marché que proposent Baine et Bridgette à Eve Brightman, le parfait sosie de leur cousine. 100 000 dollars pour vivre la vie d’une autre, une vie de luxe absolu, alors qu’Eve n’a connu que les familles d’accueil, la misère et la faim. Le prix de cette mission de rêve ? Convaincre une famille entière du retour de la fille prodigue, Aurora. Empocher l’héritage. Le partager. Et disparaître Un jeu d’enfant… sauf que rien ne va se passer comme prévu…


Michèle est l'auteure d'un autre thriller du même genre que Fleur de Fantôme, Hantise. J'avais déjà lu ce dernier il y a quelques années, et je me souvenais beaucoup de l'histoire et du récit, signe qu'il m'avait quand même marqué, hein. Quand j'ai vu que cette auteure publiait un roman dans la collection Black Moon, je me suis laissée tenté non seulement car le résumé semblait assez bon et très intriguant et que la couverture était magnifique. Le titre, quant à lui, est aussi très joli, il semble éphémère et doux. J'adore les titres comme ça, qui laisse place à l'interprétation du lecteur.


Je ne peux pas dire que j'ai lu ce livre, mais je l'ai complètement et entièrement dévoré. Je ne savais plus comment m'arrêter de lire, les pages tournaient à la vitesse de l'éclair, je voulais toujours en savoir plus, tout découvrir, même si j'avais peur d'arriver à la fin trop vite et que ma lecture soit finie.


Comme vous pouvez le contaster, j'ai beaucoup apprécié ma lecture, qui n'était pas tellement légère, mais très agréable.

On suit Eve, une jeune adulte, qui amasse les petits boulots et qui vit toujours sur le départ pour pouvoir survivre à sa vie très pauvre et assez triste. Un soir, elle rencontre Baine, l'enfant d'une famille très connue et très nantie, qui lui propose le marché de se faire passer pour leur cousine disparue, Aurora, dite Roro. Pourquoi? Parce que Eve lui ressemble comme deux gouttes d'eau, et que Baine a besoin de faire croire que sa cousine est revenue parmi eux.

Le fait est que Eve accepte, mais sans vraiment y réfléchir, comme si ça allait de soi de se faire passer pour une personne disparue pendant quelques semaines, pour pouvoir, à la fin de son périple, avoir en main les 100 000 dollars promis. Ce détail m'a quelque peu chiffonné, mais j'ai vite vu que par la suite, tout était beaucoup mieux développé et plus détaillé, j'ai donc tout de suite oublié ce petit hic. De toute façon, on peut facilement comprendre Eve, qui semble avoir un lourd passif et très peu de moyens, de prendre cette décision hâtivement car dans ses conditions, elle n'aurait pas pu y réfléchir milles ans. 

L'histoire est très bien, les personnages sont merveilleusement mis en place, ils ont tous un petit quelque chose que j'aime bien, quelque chose qui fait d'eux des êtres presque vivants dans ma tête, quelque chose d'unique et de rafraîchissant. Je me suis même attachée aux «méchants» qui ne sont pas vraiment méchants, mais qui ne font pas partie de la clique des gentils. Ça prouve à quel point Michelle Jaffe a fait un excellent travail côté mise en place des personnages et des personnalités de chacun. 

Je me suis beaucoup mise à la place de Eve - devenue Aurora -, et j'ai adoré cela. Elle était différente parmi toutes ces personnes nantis et snobinards, et son petit côté sensible, qu'elle cache à tout le monde, m'a beaucoup touché


Ce que j'ai aussi beaucoup aimé, c'est que les mystères du récit ne sont vraiment dévoilés qu'à la toute fin, et tout vient en une grosse explosion. J'ai été surprise et épatée en même temps, j'ai beaucoup aimé toutes les révélations qui se suivaient les unes après les autres. Ça donnait l'impression d'arriver à un feu d'artifice, et plus les pages tournent, plus les feux d'artifice éclatent plus vite et plus fort.  


Un minuscule petit détail qui me dérange un peu, encore aujourd'hui, quelques jours après ma lecture, est le fait que parfois, Eve a des flashback de son passé, son enfance. Finalement, ces flashback, que je croiyais être importants, ou du moins source d'intrigue, ne sont pas grand chose à la fin, comme si l'auteure ne se rappelait plus qu'elle les avait écrit. J'aurais aimé en savoir plus, et découvrir pourquoi ces flashbacks exacts lui revenaient-elle. 

Bref, ce n'est pas ce détail qui m'a empêché d'aimer ma lecture, loin de là. 

En résumé, ce fut une lecture passionnate bourrée d'intrigues et de mystères, le tout très bien ficelé! 


  _____________________________________________

Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire